FAQ

Vous cherchez des réponses à vos questions?
Consultez notre liste des questions les plus fréquemment posées.

Toxine botulinique
Que vais-je ressentir pendant les injections ?
Réponse
Évidemment, il faut s’attendre à ce que vous ressentiez un pincement lors de la piqûre. Cependant, comme l’aiguille qui sert à injecter la toxine botulinique est très petite, les injections sont souvent peu douloureuses.
Quels sont les risques ?
Réponse
Les risques les plus fréquents reliés aux injections de toxine botulinique au niveau du visage sont le plus souvent transitoires. Douleur, enflure, rougeur ou ecchymose au site d’injection sont les inconvénients possibles les plus souvent observés. Parfois, une dose supplémentaire peut être nécessaire à partir de 2 semaines suivant le traitement pour peaufiner le résultat si une contraction résiduelle du muscle persiste. Les risques d’infection sont présents mais très rares. Les risques de ptose des paupières ou autre effet non désiré sont rares lorsque l’anatomie est bien respectée. L’apparence d’un visage « figé » peut être le résultat d’une surutilisation de toxine botulinique et d’une mauvaise planification de traitement. Il est donc primordial de bien communiquer vos désirs à votre chirurgien lors de la consultation initiale.
Quelles sont les contre-indications ?
Réponse
Si vous prenez des médicaments qui éclaircissent le sang, un antibiotique de la classe des aminosides, si vous présentez un problème de coagulation sanguine ou une pathologie neuromusculaire, si vous êtes une femme enceinte ou en période d’allaitement, si vous avez déjà fait une allergie à la toxine botulinique, vous ne pourrez pas recevoir ce traitement.
Quelles sont les restrictions suivant le traitement ?
Réponse
Suite au traitement, il est préférable d’éviter l’exercice physique intense, l’exposition au soleil, la prise de médicament éclaircissant le sang (aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens) et l'alcool pour une période de 24 heures. Il est également conseillé de maintenir la tête en position verticale pendant les 4 heures suivant les injections. Vous pouvez retourner au travail une fois les injections terminées, en sachant que les sites d’injections peuvent présenter de l’enflure et parfois des ecchymoses. Vous pouvez cependant utiliser du maquillage pour camoufler ces zones une fois le traitement terminé.
Quelle est la différence entre agents de comblement et toxine botulinique ?
Réponse
Les agents de comblement créent du volume, alors que la toxine botulinique (souvent connue sous le nom de botox) ne crée quant à elle aucun volume. Elle sert à paralyser les muscles pour éviter aux rides de se former ou pour les faire disparaître par le repos des muscles. On peut utiliser les agents de comblement en combinaison avec la toxine botulinique pour obtenir des résultats optimaux.
Quel coût prévoir pour chaque traitement ?
Réponse
Le prix du traitement avec la toxine botulinique se calcule selon la dose utilisée en unités pour chaque région. Par exemple, pour la région de la glabelle (entre les sourcils), on doit prévoir autour de 20 unités chez la femme et 40 chez l’homme, alors que l’on parle plutôt de 4-6 unités pour traiter les rides de la lèvre supérieure. Comme les doses varient en fonction du sexe, de la force de contraction du muscle observé, de la réponse de chacun au traitement et de l’effet désiré, une consultation personnalisée est primordiale pour répondre de façon précises à cette question.
Quelle est la différence entre Botox Cosmétique (R) et Xeomin (R) ?
Réponse
La toxine botulinique fournie par la compagnie Allergan porte le nom de Botox Cosmétique (R) . La toxine botulinique fournie par la compagnie Merz porte le nom de Xeomin (R).
Est-ce que je vais pouvoir me maquiller après les injections ?
Réponse
Oui !
Agents de comblement
Que vais-je ressentir pendant les injections ?
Réponse
Évidemment, il faut s’attendre à ce que vous ressentiez un pincement lors de la piqûre. Cependant, les agents de comblements utilisés contiennent de la xylocaïne, ce qui permet de diminuer la douleur et de procurer une anesthésie locale au site d’injection. De plus, comme une canule (aiguille mousse) est utilisée dans la majorité des cas, vous ne ressentirez que peu de douleur au fil de la procédure.
Quels sont les risques ?
Réponse
Les risques les plus fréquents reliés aux injections d’agents de comblement sont le plus souvent transitoires. Enflure, rougeur, douleur, prurit, petites masses palpables ou ecchymose au site d’injection sont les inconvénients possibles les plus souvent observés. Parfois, des retouches peuvent s'avérer nécessaires pour peaufiner le résultat. Les risques d’infection sont présents mais rares. Le risque d’injection dans un vaisseau sanguin avec les conséquences sévères qui peuvent en découler est extrêmement rare. La connaissance de l’anatomie du visage par le chirurgien et l’utilisation d’une canule d’injection permettent de réduire de ce risque de façon substantielle. Finalement, pour obtenir le résultat que vous souhaitez, il est primordial de bien communiquer vos désirs lors de la consultation initiale.
Quelles sont les contre-indications ?
Réponse
Si vous prenez des médicaments qui éclaircissent le sang, si vous présentez un problème de coagulation sanguine, des allergies aux composantes des agents de comblement, si vous êtes enceinte ou allaitez, vous ne pourrez pas recevoir ce traitement. De plus, si vous êtes porteur d’herpès buccal, les injections pourraient déclencher un épisode viral.
Quelles sont les restrictions suivant le traitement ?
Réponse
Suite au traitement, il est préférable d’éviter l’exercice physique intense, l’exposition au soleil ou à la chaleur extrême, la prise de médicament éclaircissant le sang (aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens) et l'alcool pour une période de 24 heures. Vous pouvez retourner au travail une fois les injections terminées, en sachant que les sites d’injections peuvent présenter de l’enflure et parfois des ecchymoses. Vous pouvez cependant utiliser du maquillage pour camoufler ces zones une fois le traitement terminé. L’application de glace sur les zones traitées peut diminuer l’enflure suite au traitement.
Quelle est la différence entre agents de comblement et toxine botulinique ?
Réponse
Les agents de comblement créent du volume, alors que la toxine botulinique (souvent connue sous le nom de botox) ne crée quant à elle aucun volume. Elle sert à paralyser les muscles pour éviter les rides de se former ou pour les faire disparaître par le repos des muscles. On peut utiliser les agents de comblement en combinaison avec la toxine botulinique pour obtenir des résultats optimaux.
Blépharoplastie
Quel est le temps de convalescence suite à une blépharoplastie ?
Réponse
Cette chirurgie est peu douloureuse. Il faut toutefois prévoir d'éviter toute activité physique pendant 1 semaine suivant la chirurgie et anticiper que l'enflure et les ecchymoses peuvent prendre de 2 à 3 semaines avant ne ne plus être visibles.
À partir de quand est-il possible de se maquiller ?
Réponse
Il est préférable d'attendre la visite de suivi 1 semaine suivant la chirurgie avant d'appliquer du maquillage directement sur les cicatrices. Cependant, il est possible de maquiller la peau avoisinante dès le lendemain de la chirurgie pour camoufler les ecchymoses.
Est-ce que les agents de comblements peuvent remplacer la blépharoplastie ?
Réponse
Les agents de comblement peuvent être utilisés pour améliorer le contour lorsqu'un creux est présent sous la paupière inférieure. La procédure est moins invasive, mais le résultat n'est cependant que temporaire.
Rhinoplastie
Chirurgie correctrice
Est-ce que je peux retourner travailler après une chirurgie aux lobes d'oreille ou d'excision d'un naevus ?
Réponse
Oui. La procédure étant faite sous anesthésie locale sans autre médicament, il vous est possible de retourner au travail la journée même ou le lendemain. Il faut par contre s'attendre à ressentir un pincement lorsque les effets de l'anesthésie locale disparaîtront, soit environ 3 à 5 heures suivant la chirurgie.
Est-ce que le naevus enlevé sera analysé ?
Réponse
Oui. Tout naevus doit être analysé en pathologie pour s'assurer de sa nature bénigne. Vous serez donc avisé des résultats d'analyse de 2 à 3 semaines suivant la chirurgie.
Est-il vrai que l'on doit éviter le soleil suivant une chirurgie au visage ?
Réponse
Oui. Une protection solaire adéquate est primordiale pendant 1 an pour éviter que les cicatrices ne brunissent et demeurent foncées dans le futur.
Rhytidectomie
Augmentation mammaire
Qu'arrive-t-il si un implant se rupture ?
Réponse
Un implant rempli d'eau saline qui se rupture diminuera de volume rapidement. L'eau saline qu'il contient étant la même eau saline que dans un soluté, elle n'est pas dangeureuse et sera réabsorbée par le corps. Un remplacement d'implant sera cependant nécessaire. La rupture d'un implant de gel cohésif pourra être observé à la mammographie, résonnance magnétique ou échographie. Le gel de silicone dans les implants utilisé de nos jours est un gel cohésif comme dans un jujube. Il demeurera donc dans l'implant. Le remplacement de l'implant est cependant conseillé.
Est-il vrai qu'il faut changer les implants tous les 10 ans ?
Réponse
Non. Si les implants ne causent aucun problème, ils n'ont pas besoin d'être changés. Les implants doivent être changés s'ils démontrent des signes de rupture,de contracture capsulaire douloureuse, ou si une retouche esthétique est nécessaire.
Est-il vrai que l'augmentation mammaire est une chirurgie très douloureuse ?
Réponse
L'augmentation mammaire est douleureuse surtout si l'implant est de gros volume et placé sous le muscle. Dans tous les cas, des médicaments pour soulager la douleur sont prescrits et sont très efficaces.
Est-ce que les implants mammaires causent le cancer ou d'autres maladies ?
Réponse
Les implants mammaires ne causent pas de cancer du sein ni de maladies inflammatoires. Cependant, dans la dernière décennie, des cas extrêmement rares de lymphomes anaplasiques à cellules larges (ALCL) ont été répertoriés en possible association avec des implants mammaires. Il n'est toutefois pas possible à ce jour de confirmer avec certitude que ces cas ont été causés par des implants.
Qu'est-ce qu'une contracture capsulaire ou capsulite ?
Réponse
La contracture capsulaire est un épaississement de la cicatrice qui peut survenir autour de l'implant. On croit qu'elle serait causée par une bactérie dormante autour de l'implant. Elle n'est pas dangereuse, mais peut entraîner un bombement du sein, une fermeté excessive et un inconfort. Elle peut être prévenue ou améliorée avec des massages ou traitée par une chirurgie.
Y a-t-il un risque de rejet des imlants suite à une augmentation mammaire ?
Réponse
Le rejet des implants correspond en fait à une infection. Bien qu'elle soit très rare (moins de 1% des cas), l'infection nécessite le retrait des implants, car ces derniers sont des corps étrangers qui ne peuvent pas être traités par les antibiotiques. Pour diminuer les risques d'infection, plusieurs attentions minutieuses sont utilisées par Dre Gaudreau avant, pendant et suivant votre chirurgie.
Comment faire pour choisir le volume des implants ?
Réponse
Lors de votre consultation avec Dre Gaudreau, vous aurez la chance de faire des essais sur place avec des implants fictifs. Vous pouvez également faire des essais à la maison avec des petits sacs remplis de grains de riz. La quantité de riz en millilitres qui vous semble adéquate aidera à choisir le volume final de l'implant. Dre Gaudreau vous conseillera et vous guidera lors de la consultation dans cette étape importante.
Mastopexie
Quel est le temps de convalescence pour une mastopexie ?
Réponse
Il est bien de prévoir 4 semaines de guérison pour cette chirurgie. Le pansement initial est changé entre 3 à 7 jours suivant la chirurgie. La douche est alors permise. On recommande d'éviter l'activité physique et les bains pendant les 2 à 3 semaines suivant la chirurgie ou jusqu'à ce que les plaies soient toutes guéries.
Existe-t-il un type de mastopexie qui ne laisse pas de cicatrice ?
Réponse
Malheureusement non. La mastopexie périaréolaire laisse une cicatrice uniquement au pourtour de l'aérole, mais ne peut être pratiquée que pour les ptoses très légères. Dans la majorité des cas, il faut prévoir une cicatrice au pourtour de l'aréole et une cicatrice verticale sous l'aréole jusqu'au pli sous le sein. Une cicatrice dans le pli peut également être nécessaire.
Est-ce qu'un implant mammaire pourrait corriger une ptose (descente) du sein et donc éviter la mastopexie ?
Réponse
Seule une ptose mammaire très légère peut être corrigée par l'ajout d'un implant. Le plus souvent, même avec l'ajout d'un implant, l'aréole doit être repositionnée de façon chirurgicale.
Réduction mammaire
Est-il encore possible d'allaiter après une réduction mammaire ?
Réponse
Comme la technique utilisée par Dre Gaudreau ne détache pas le mamelon du sein, celui-ci demeure en continuité avec la glande mammaire. Il est donc possible en théorie d'allaiter suite à la réduction mammaire. Par contre, comme le tissu mammaire résiduel est moins abondant, et comme toute chirurgie mammaire peut affecter la lactation, il n'est pas possible de prévoir avec certitude la réussite de l'allaitement suivant la réduction mammaire.
Est-il possible d'avoir cette chirurgie tout en étant une fumeuse ?
Réponse
Non. Dre Gaudreau n'acceptera pas de vous opérer si vous fumer. L'impact négatif du tabagisme sur la guérison des plaies est trop dangereux. Un minimum de 6 semaines sans nicotine est nécessaire avant d'être éligible pour toute chirurgie élective.
Que dois-je faire pour obtenir une consultation pour réduction mammaire qui je crois, sera assurée par la RAMQ?
Réponse
Vous devez simplement envoyer une demande de consultation en provenance de votre médecin généraliste ou spécialiste à notre bureau.
Liposuccion
Est-il possible d'obtenir le même résultat d'une abdominoplastie avec la liposuccion seule ?
Réponse
Rarement. La liposuccion permet de retirer de la graisse en excès, mais elle n'élimine pas la peau redondante comme c'est le cas pour l'abdominoplastie. S'il n'y a pas d'excès de peau, il est toutefois possible d'affiner la taille sans avoir recours à la cicatrice nécessaire dans l'abdominoplastie.
Est-il possible de réutiliser la graisse de liposuccion pour l'injecter ailleurs, dans les seins ou les fesses par exemple ?
Réponse
Oui. Les injections de graisse, appelées greffes adipeuses, sont utilisées fréquemment pour corriger des défaut de contours (ex: pour une cicatrice, en reconstruction du sein, pour rehausser des zones du visage, etc). Elles sont aussi décrites pour rehausser le volume des seins ou des fesses. Cependant, comme le résultat est difficilement prévisible au long terme (résorption allant jusqu'à > 50%) et les risques associés aux injections volumineuses dans les seins et les fesses non négligeables, Dre Gaudreau n'effectuent pas d'augmentation mammaire et fessière complètes avec greffes adipeuses. Elle s'en sert seulement pour corriger des défauts de contour.
Est-ce que la gynécomastie (présence de tissus mammaires en excès chez l'homme) peut être traitée seulement avec la liposuccion ?
Réponse
Oui. Dans la majorité des cas avec excès léger à modéré de graisse et de tissu mammaire chez l'homme, on obtient de très bons résultats avec la liposuccion seule. Une veste compressive doit être portée pendant quelque mois suivant la procédure pour permettre à la peau de se rétracter et de donner un contour harmonieux au sein. Dans certains cas, une réduction de l'aréole peut également être faite, laissant une cicatrice au pourtour du mamelon. Dans les cas plus sévères, des cicatrices plus extensives doivent être faites pour retirer l'excès de peau.
Abdominoplastie
Est-ce que l'abdominoplastie est sécuritaire chez une personne avec un surplus de poids important ?
Réponse
L'abdominoplastie comporte plus de risques d'infection, d'embolie pulmonaire, de sérome et de mauvaise guérison chez une personne qui souffre d'obésité. Il est donc conseillé de perdre le poids voulu avant de procéder à l'abdominoplastie. Le résultat esthétique sera également beaucoup plus réussi dans ce contexte.
Quelles seront les précautions à prendre suite à l'abdominoplastie ?
Réponse
Puisque les muscles abdominaux (grands droits) seront rapprochés l'un de l'autre lors de la chirurgie, il est important d'éviter de forcer avec le ventre pendant 6 semaines. Une gaine abdominale est prescrite pour toute cette période. La marche est permise et encouragée dès le jour de la chirurgie et ce, avec le dos légèrement penché vers l'avant pour les premiers jours.
Est-ce que l'abdominoplastie peut être faite en même temps qu'une chirurgie mammaire ?
Réponse
Oui, il est possible de combiner deux chirurgies, par exemple l'abdominoplastie avec l'augmentation mammaire.
Brachioplastie
Quels sont les soins post-opératoires pour la brachioplastie ?
Réponse
On recommande le port de manches compressives pendant 2 à 3 semaines suivant la chirurgie.
Existe-t-il une méthode pour éviter les cicatrices dans la brachiplastie ?
Réponse
Malheureusement non. Si de la liposuccion seule est effectuée au niveau du bras, la peau risque d'être encore plus lâche qu'au départ. La cicatrice est donc nécessaire pour éliminer la peau en excès et obtenir un bras avec une peau redrappée.
Comment le chirurgien fait-il pour placer la cicatrice à l'endroit le moins visible dans la brachioplastie ?
Réponse
Dre Gaudreau effectue ses dessins avant la chirurgie et place la future cicatrice à la face interne du bras, de sorte qu'elle ne soit pas visible de face ou de dos lorsque le bras est accolée au thorax.
Chirurgies de l’intimité
Quels sont les soins post-opératoires pour la réduction des petites lèvres ?
Réponse
Bien sûr, cette région sera sensible initialement. Il est conseillé de garder la région propre à l'aide de la douche ou d'une irrigation avec une poire à chaque jour. L'application d'un onguent est aussi conseillée et ce, jusqu'à la guérison complète des plaies.
Obtient-on un redrapage du pubis lors de l'abdominoplastie ?
Réponse
Dans les cas de perte de poids importante, le pubis est souvent relâché vers le bas. Lors de l'abdominoplastie, on en profite pour effectuer un redrapage du pubis vers le haut. Le redrapage peut aussi être effectué seul lorsque nécessaire.
Est-ce que des points fondants sont utilisés pour la plupart des chirurgies ?
Réponse
Oui. Dre Gaudreau utilise des points fondants dans la majorité de ses chirurgies. Ces points sont le plus souvent enfouis sous la peau et ne laissent donc pas de marques de points de sutures à la peau.

Prenez un rendez-vous

Mon objectif est de vous aider à obtenir le changement dont vous rêvez et ce, dans la plus grande franchise, discrétion, empathie et confidentialité.

Geneviève Gaudreau, M.D., FRCS(C)
Chirurgienne plastique et esthétique

Rendez-vous service au privé: (514) 813‑9000
Rendez-vous service RAMQ: (514) 331‑1400
12245, Rue Grenet, Suite 408
Montréal, Qc, H4J 2J6

Prendre un
rendez-vous
Prendre un
rendez-vous